Chapitre 5 : La fin des préparatifs, place au voyage !!

31 décembre 2018 2 Par Alex

J’en peux plus

On est à J-7

Nous y voilà !!! Ce dernier jour du mois de décembre marque pour moi plein de choses :

  • L’annonce d’une nouveauté immanquable
  • La fin d’année (bah oui !!!)
  • La fin des préparatifs
  • Le début d’une nouvelle aventure dans quelques jours

J’ai réunis quelques citations/phrases qui reflètent un peu mon état d’esprit actuel :

On cloture l’année avec la cloture des préparatifs

Le sac est bouclé et l’année aussi

La fin de l’année est là, celle de ma vie en France aussi…

On passe un nouvel an, je prends un nouveau départ

Cette fois les résolutions sont de taille

Le concret du projet c’est maintenant

12 mois de préparation pour un maximum de plaisir à l’arrivée

Mais comme tu le sais maintenant et je suis sûr que tu l’attends avec impatience, voici le résumé de ce mois de décembre en ce qui concerne les préparatifs. Je vais y parler de Biscotte (encore !!), de l’assurance PVT puis du visa pour les U.S et enfin des premiers préparatifs concernant mon « itinéraire ». Je finirai comme le mois dernier par un petit point météo pour ton plus grand plaisir ;).

La nouveauté : Les Notifications

Tu as dû remarquer l’apparition de cette petite cloche en bas à droite du blog. C’est normal !! J’ai activé la fonctionnalité des notifications. 

Les notifications ? C’est quoi ?

C’est très simple, il te suffit de cliquer dessus (en bas à droite de la page) puis de cliquer sur « s’inscrire ». 

Une fois que ce sera activé, tu recevras des alertes dès que je publierai un nouvel article. Fabuleux non ? 

Ces notifications dépendent de ton navigateur (Firefox Mozilla, Google Chrome, Safari, …). De mon côté j’ai testé avec Google Chrome et ça marche nickel ! 

Le principe est simple, tu resteras au courant dès que je publie un nouvel article. Tu n’auras plus qu’à cliquer sur la bulle de notification pour en commencer la lecture.

ça c’est de la bonne idée

Biscotte

Ca y est ! Biscotte est maintenant chez Albin Thomas. Je l’ai donc déposé la semaine dernière (le 27/12) et je sais qu’elle est entre de bonnes mains qu’elle n’hésitera pas à mordiller ;). J’en profite pour remercier une nouvelle fois Albin pour son aide. 

Ce mois de décembre a aussi été l’occasion de faire le rappel du vaccin de Biscotte. J’en ai profité pour discuter du projet de rapatriement au Canada au vétérinaire qui la suit. On a donc convenu de faire son passeport, la puce et le vaccin contre la rage en même temps que le reste. Comme ça tout a été fait dans la même journée. Si cela peut être fait comme ça, ça permet toujours d’économiser un peu puisque le vétérinaire ne compte qu’une seule consultation ;).

Ne reste plus qu’à traiter la question du vol en avion de Biscotte. Pour ceci, j’ai plusieurs types d’information. Pour celles relatives à la compagnie aérienne (méthode de transport, normes, tarifs), on peut les trouver sur leur site Internet –> consultable ici pour AirTransat

Ensuite, il suffit de vérifier la règlementation en vigueur dans le pays d’accueil, en l’occurence le Canada –> reglementation rapatriement animaux Canada 

Il y est par exemple spécifié que, au Canada, il n’est pas pratiqué de mise en quarantaine de l’animal à l’arrivée. Egalement, il n’est pas indispensable d’injecter une puce d’identification sous la peau de l’animal (tant pis c’est fait !!). 

Je constate donc que la règlementation exige seulement le vaccin contre la rage. J’essaierai de penser à poser la question en arrivant à l’aéroport si je peux glaner quelques infos supplémentaires.  

Biscotte est prête à voyager

Assurance PVT

Pour l’assurance c’est fait aussi !!! J’ai choisi l’assurance PVT proposée par A.V.A –> lien par ici.

Je t’expliquais dans le chapitre-1 l’intérêt de l’assurance pour le PVT. Je te disais également qu’à la douane, il peut m’être demandé un justificatif sur cette assurance afin de délivrer le Visa pour 24mois #fautpasdeconner

Comme prévu, la petite opération a couté environ 750€, pas de surprise à ce niveau là. 

L’assurance a été souscrite avec l’aide du cabinet d’assurances Koëhl et grâce à Sebastien (merci à lui pour son temps et sa disponibilité) : Plus d’infos ici #finilapub.

Pourquoi A.V.A plutôt que GlobePVT ?

L’aspect pratique de passer par un cabinet d’assurances (et par un contact connu dans ce cabinet) c’est d’être quasi sûr que l’assurance souscrite est fiable. En effet, on a pris le temps de les appeler ensemble pour faire le tour de la proposition et activer les accès après le paiement. 

Concernant l’assurance PVT, c’est un peu la foire, il y en a des dizaines. Il faut arriver à choisir la bonne à un prix intéressant. J’ai pris la peine d’appeler A.V.A et GlobePVT pour leur demander comment je devrai gérer deux cas concrets une fois au Canada : « Visite chez le médecin généraliste » « Jambe cassée avec visite aux urgences« . Dans les deux cas on m’a plutôt bien renseigné et j’ai pu élargir la discussion pour connaître les exclusions de chaque assurance.

Dans ce genre d’assurance, j’ai appris qu’il y avait un plafond au delà duquel il est obligatoire d’envoyer tous les originaux des justificatifs par courrier (plutôt contraignant depuis l’étranger, mais en même temps, plutôt logique…). Pour information et en date du 31/12/2018, ces plafonds sont de 300€ chez A.V.A et de 500€ chez GlobePVT. Au passage, tu remarqueras que ce critère n’a pas été déterminant dans mon choix… 

Honnêtement, dans mon cas, c’est le fait d’avoir été mis en contact avec Sébastien et le cabinet Koëhl qui m’ont fait choisir A.V.A sinon les tarifs et conditions étaient similaires dans l’ensemble.

Les portes des U.S

Ça aussi, c’est aussi un point traité !!! Je remarque que j’ai été très performant ce mois… #fleurssurmatête

Dans l’itinéraire de mon billet d’avion, il est prévu une escale de plus de 8h à New-York. Rappelle toi je t’en parle dans le chapitre 3 (rappel ici)… 

Dans le cas d’un passage aux US, même en escale temporaire, il faut remplir une demande d’ESTA. Cela doit être fait au minimum  3 jours avant l’arrivée sur le territoire des mangeurs de burgers. Plus de renseignements ici sur l’ESTA.

J’ai donc fait la demande du visa via le site de l’immigration des U.S et l’ai obtenu en quelques minutes. Tout ceci après avoir certifié sur l’honneur que je n’ai pas l’intention de commettre d’attentats chez eux et que je ne suis pas porteur du paludisme #truestory.

L’opération m’a coûté quelques 17$US et tout est dans en règle à présent.

Les sous-sous dans la po-poche

Libération de l’appartement

Comme tu le sais, dans le cadre de mon voyage, je dois passer d’un appartement bien trop meublé à un sac à dos de 60L. 

Cette opération a officiellement commencé le 14 décembre lorsque j’ai terminé mon travail. J’ai alors commencé à avoir l’intention de vider. Mais l’intention ne produit pas les actes (surtout chez moi). J’ai donc attendu jusqu’au 21/12 et l’organisation d’une soirée d’aurevoirs (nommée habilement « la tournée des aurevoirs ») pour mettre effectivement mes biens (meubles essentiellement) en vente. 

Petite frayeur lorsque le 27/12 il me restait encore une cuisinière, un meuble de cuisine, un meuble TV et une table basse. C’était sans compter sur la « force » du MarketPlace de Facebook. En mettant les bons prix, tous ces articles et plus encore ont été vendus en moins de 24h.

Tout ça m’a ramené un peu d’argent qui m’a permis de ne pas piocher dans mes économies avant le départ.  

Les moments en famille / entre amis

Je te le disais aussi dans les précédents chapitres, ce projet est hyper-important pour moi. Pouvoir en parler avec mes proches et mes amis est aussi très important. J’ai profité du fait de rester pendant les fêtes de fin d’année pour tenter de voir au maximum les gens que j’apprécie et à qui je tiens #coeuraveclesmains. 

Maintenant que le mois est terminé, je pense que ça m’a fait du bien. Ce sont des moments qu’il faut que je garde en mémoire. Lorsque je traverserai des périodes un peu plus difficiles dans mon voyage je tacherai de m’en souvenir. En plus des bonnes nouvelles ont animé ces repas de famille (bravo zazou & marine 🙂 ). 

Itinéraire (pour les premières semaines)

Autant te le dire tout de suite, j’ai la ferme intention de ne pas préparer « d’étapes » dans mon projet. Vu que c’est un peu le but d’un itinéraire, ça va être compliqué de t’expliquer. 

Cependant, je peux te donner quelques lignes directrices qui vont me guider une fois arrivé. 

Atterrissage à Montréal

Par exemple, je sais déjà que j’arrive à Montréal le 8/01 au matin, je pense profiter de la matinée pour aller trouver une auberge de jeunesse pour la première nuit sur place. Une fois que ce sera fait et que j’aurai pu poser mes affaires j’aurai tout le temps de visiter une nouvelle fois la ville que j’espère enneigée. 

Ensuite, il est prévu de se retrouver avec quelques amis aux Globe-Trottoirs (encore eux !! décidément…) ayant passé le réveillon au Canada et quittant le pays le 9/01.

Direction l’Est

Avant d’aller plein Ouest, je vais d’abord aller un peu vers l’Est. J’y ai une possibilité de logement à bas coût dans le centre de Québec (merci Robert !).  J’ai adoré la personne qu’est Robert et c’est quelqu’un qui connaît beaucoup de monde dans la province de Québec et à travers le Canada. Si toutefois, je devais rester un peu (1 mois maximum) sur Québec, je prévois d’y travailler pour ne pas perdre trop d’argent… 

Une fois à Quebec, j’aimerais rejoindre ensuite les plaines de Saguenay autour du Lac Saint-Jean et aussi la Gaspésie sur l’autre côté du Fleuve Saint-Laurent. Ce sont deux endroits que j’aimerais découvrir. Le faire en plein hiver me paraît être une bonne idée pour y trouver une ambiance particulière.

Cap à l’Ouest

Assez rapidement après ces quelques étapes, je vais regarder et me diriger vers l’Ouest. La cible finale sera donc Vancouver (ça tombe bien il n’y a plus rien après…). Pour l’instant, je ne me suis pas du tout occupé des « étapes » qui animeront ce long trajet de quelques 5300 km #easy

Et bien sûr, la météo

Cette fois-ci c’est un peu plus important que le mois dernier. En effet, je vais devoir essayer de m’habiller en fonction de la météo à l’arrivée pour tenter de gagner un peu de place dans mon sac à dos au départ. Si je porte mon manteau de ski sur moi, il ne sera pas dans mon sac à dos. 

Cela me permet aussi de me preparer un peu à ce qui m’attend une fois sur place ;). 

En cherchant un peu, j’ai une idée plus ou moins précise de ce que sera la météo à mon départ de Paris et à mon arrivée à Montréal. En voici les détails : 

Paris le 7 Janvier 2019 : 

Météo prévue à Paris le 7/01

Montréal le 8/01 : 

Météo prévue à Montréal le 8/01

En résumé il fera frais à Paris le 7 Janvier et un peu froid le 8/01 à Montréal.

Je peux donc imaginer partir avec des vêtements chauds déjà sur moi. Cela me permettra de gagner un peu de place pour d’autres affaires dans mon sac à dos.

De toute manière, je compte préparer mon sac à dos quelques jours avant le départ. Je me rendrai compte de ce qui rentre ou pas à l’intérieur.

Quelques liens

Les préparatifs

Puisque c’est le dernier article de la catégorie des préparatifs, je te mets ici la liste de tous les articles de cette catégorie. Comme ça tu peux les lire et relire à ton aise 😉 #lemecestbon : 

Chapitre 0 : Grands débutsChapitre 1 : Premier article mensuel / Chapitre 2 : Un aller sans retour / Chapitre 3 : L’affaire est faite !!!! / Chapitre 4 : Prise de recul et bonnes nouvelles

Blogs de voyageurs en PVT au Canada

Voici quelques liens de blogs que j’ai pu parcourir ces dernières semaines, je te les mets ici, libre à toi d’aller y faire un tour 😉 : 

https://laviedelisaaucanada.home.blog

http://www.labaroudeuse.eu

D’autres viendront au fil du voyage 😉

 

Sur ce, je te dis au mois prochain. Rendez-vous fin janvier 2019 pour faire le bilan du premier mois au Canada. Je te souhaite de bien démarrer l’année 2019. Que cette année soit belle et remplie en projets de tout genre pour toi et tes proches :). 

Vous partez avec moi 🙂