Juillet : jusqu’ici tout va bien…

Juillet : jusqu’ici tout va bien…

31 juillet 2019 7 Par Alex

Nous voilà au mois de juillet. En plein cœur de l’été, de tout ce qu’il a à offrir, ici à Montréal et ses alentours.

Je m’en vais te raconter ce qu’il s’est passé pour moi pendant ce mois. Au programme : de nouvelles perspectives pour ce blog, une arrivée importante, le plein de festivités. Bref, la vie se met en place tout doucement pour moi.

Blog 2.0

Pour le blog (et pour moi) c’est un peu le chamboulement. En effet, j’ai créé une page Facebook liée au blog pour te permettre d’être au courant des actualités en avant-première et de les partager/commenter plus facilement que sur le site en lui-même.

Je compte sur toi pour en parler et partager ton ressenti. D’abord avec moi, si tu as des suggestions/remarques et puis avec tes amis qui seraient intéressés par ce type de contenu.

Le lancement de la page Facebook a été accompagné par un petit jeu de chasse au trésor (chasse à l’œuf pour les plus geeks #easteregg) afin de trouver la nouveauté concernant le blog avant les autres.

Cet évènement est maintenant terminé et voici ce qu’il fallait trouver avec les indices que j’avais parsemé dans mes articles.

Nouvelle catégorie

Les Cahiers De L’été – LCDL

 

Ce nouveau format d’article me permet de parler d’un thème en particulier qui n’a pas forcément rapport avec mon projet initial. Le but étant de te faire découvrir la ville où j’habite actuellement, tout ceci avec mon regard/interprétation.

Le premier de ces cahiers est dédié aux festivals ayant lieu pendant l’été à Montréal. Autant te dire qu’il y en a beaucoup, je n’ai évidemment pas pu parler de tout. J’y évoque surtout ceux ayant lieu près de chez moi ou bien ceux auxquels j’ai assisté.

Personnellement, je pense que ce format est sympa pour toi. Tu auras une vision plus « neutre » de la vie à Montréal et plus détaillée sur un sujet précis.

Quant au rythme de publication, comme je l’explique sur la page Facebook, il n’y a rien de précis. Cela se fera au gré de mes envies et du temps que je peux y consacrer 😉

J’espère que cela te plaira et que tu prendras du plaisir à lire tout ça. En tout cas, je prends plaisir à l’écrire et c’est déjà bien 🙂

Les sorties

Sorties « dominicales »

Avec la « bande à Jojo » (Jordane), j’ai eu la chance de faire deux sorties dominicales.

Le principe ? louer une voiture pour le dimanche et partir à moins de 2h de route dans un coin sympa. Le tout, bien sûr, avec une dizaine de personne parce que : plus on est de fous plus on rit…

Les chutes de Sainte-Marguerite

Avec ce beau nom, ça promettait d’être chouette. Comme tu pourras le voir sur les photos, c’était vraiment cool.

Pour moins de deux heures de routes et une petite marche (rando pour certains), on s’est retrouvé en pleine forêt, au pied d’une chute assez sympa. De quoi passer l’après-midi à se la couler douce au bord de l’eau et de se baigner dans le courant pour d’autres.

Personnellement j’ai attendu d’être dans des eaux plus calmes pour me « tremper la raie » comme on dit chez moi 😀

Pour te donner un aperçu de cette belle journée, voici quelques photos (merci aux photographes)

Le parc aquatique de Saint-Sauveur

Pour la seconde sortie dominicale, moins de route mais encore plus de plaisir. 45 minutes de voiture ont suffi à nous amener à cette station de ski transformée en parc aquatique pendant l’été (astucieux !).

Attention, ça ne ressemble en rien aux parcs aquatiques de France qui sont plus des parcs d’attractions qu’autre chose.

En pleine forêt, au pied d’une belle colline, on y trouve des toboggans, rivières artificielles, circuits d’eau et une grande piscine à vagues. J’avoue que c’était assez impressionnant. En plus, on était un bon petit groupe et on s’est donc bien éclater (certains littéralement plus que d’autres… xD)

Cette formule de sorties à plusieurs avec une voiture en location (autopartage) est vraiment rentable pour passer une belle journée entre potes. Le point positif est qu’à Montréal, on peut trouver de belles activités extérieures à proximité.

Les photos c’est par ici :

Quoi d’autres ?

Feux d’artifice

Pendant un mois, j’ai aussi profiter du Festival International des Feux d’Artifices de Montréal pour aller plusieurs fois au Village au pied du courant. Ce « village » est un endroit hyper sympa pour regarder les Feux d’artifice avec la musique, les pieds dans le sable et avec des bars et des food-trucks.

Même en 5 a 7 avec les collègues de travail (#ThirstyThursday), c’est un endroit où les gens se retrouvent pour « chiller » et passer du bon temps.

Avant et surtout après les feux d’artifice, un DJ balance un peu de musique, histoire de se déhancher tranquillement au bord de l’eau et au pied du joli Pont-Jacques Cartier (voir photos)

Les feux d’artifice rassemblent énormément de monde ici, toujours dans une ambiance tranquille et respectueuse. On s’assoit dans l’herbe ou sur le bord des routes coupées par la Police, avec notre amie « Marie-Jeanne » et puis on a plus qu’à profiter du moment. Canada. En général, il est interdit de boire de l’alcool sur la voie publique. Cela donne donc un climat paisible et très calme.

Un peu de sport

Ce mois de juillet marque la reprise du sport collectif pour moi. Après avoir stoppé le soccer et le volley en gymnase, j’ai repris le beach-volley.

Pour parler un peu de sport à Montréal, je peux te dire que ce ne sont pas les activités qui manquent. J’ai l’impression que la pratique générale est le fonctionnement par « saisons courtes ». Ce que j’appelle une « saison-courte » est le fait de s’inscrire à une activité sportive pour une durée de 6 a 8 semaines. À la fin de cette période, on peut donc soit se réinscrire à la même activité, soit changer de sport pour essayer autre chose.

Cela permet d’essayer plusieurs sports sur une même année alors, qu’en France, les « saisons » sont calquées sur les périodes scolaires (de Septembre à Juin).

Quelques festivals

Quand je ne fais pas du sport, je sors de mon immeuble pour aller découvrir les festivals de Montréal. Ce mois de juillet a été animé par trois d’entre eux au quartier des spectacles

Festival Juste Pour Rire

Des clowns, des sketchs, des policiers en slip, des blagues, des déguisements en tout genre. Voilà ce qu’on peut trouver, entre autres, pendant le festival Juste Pour Rire de Montréal.  Des scènes gratuites servent pour des prestations humoristiques ou musicales. Il y a aussi des artistes qui se produisent dans de véritables salles de spectacles et cette fois l’entrée est payante.

Je me devais de te montrer ces policiers en slip :

ldotm_policeman

Festival Bouffons Montréal

Toujours au même endroit (mon super quartier), j’ai pu profiter d’une multitude de stands de nourriture pour le Festival Bouffons Montréal.

Je te laisserai deviner ce que j’ai mangé à cette occasion (indice : il y a des frites et j’aime vraiment ça). Le tout, bien sûr, arrosé de quelques boissons servies sur place. Tout ceci au milieu des sketchs de rue. Toujours dans une ambiance au top avec des belles chaises devant les scènes et des tables à disposition à proximité des stands.

Ce n’est pas la première que je le dis mais ça fait vraiment du bien de voir les gens sourires, profiter du moment, sans se soucier du reste.

Festival Nuits d’Afrique

En même temps et au même endroit se tenait aussi le festival des « nuits d’Afrique ». Au programme pour celui-ci : Chanson sur des rythmes endiablés, stands de vêtements typiques, nourriture exotique et variée. Ce beau programme accompagnait donc les autres festivités et tout ce petit monde animait le quartier des spectacles jour et nuit (jusqu’à 23h).

Le fauve est arrivé

Ça y est, elle est arrivée. Après avoir quitté Albin (merci encore à lui) puis avoir connu un passage stressant en voiture avec le frangin, Biscotte a pu prendre l’avion et s’envoler jusqu’à Montréal.

Tout s’est très bien passé, le calmant a fait son effet jusqu’après son arrivée ici et elle a plutôt bien vécu son voyage (enfin je pense). La visite et les contrôles sanitaires ont été un peu longs à l’arrivée ici mais ça doit être normal quand un animal arrive ici depuis un autre pays (Merci Jordane d’avoir assuré).

Le mois dernier, je te disais ce que j’avais dû faire/payer pour que Biscotte vienne au Canada.

Voici ce que je peux te dire maintenant que le fauve est arrivé : Tout se passe très bien ! Elle s’est plutôt vite adaptée à l’appartement et au balcon (voir photos). Pour ce qui est des « affaires de chats », croquettes, litière, etc…

J’ai commandé en grande partie sur Amazon et trouvé ses premières croquettes à Dollarama (#shameonme). Je tiens à préciser que ceci était pour qu’elle ait à manger en arrivant car je n’avais pas trouvé d’endroit où acheter ces choses-là (Botanic ou Jardiland ou même Zooplus n’existent pas ici…).

Le temps pour moi de trouver le ou les bons fournisseurs pour Mademoiselle pour qu’elle puisse manger de bonnes choses, j’ai trouvé de bonnes croquettes en magasin proches de chez moi.

Quelques photos de Biscotte :

D’autres arrivées à venir

Pour le mois prochain, dès le 3 août, c’est la famille cette fois qui va arriver ici à Montréal.

J’ai vraiment hâte de recevoir ma mère, mon frère et ma future belle-sœur. J’avoue que, voir leur arrivée s’approcher me montre aussi qu’ils m’ont bien manqué pendant ces 6 mois de voyage/vie au Canada. On aura plein de choses à se dire et je vais avoir plein de choses à leur montrer ici et dans les environs.

Instant émotion

Je vais en profiter pour leur dire que je les remercie. Je remercie également tous mes proches/amis pour m’avoir soutenu dans ce projet. Grâce à leur soutien, leurs avis, leurs conseils, leurs expériences, ils m’ont permis d’y voir plus clair sur la route que j’ai empruntée il y a 6 mois à travers ce projet personnel.

Je me rends compte que je vis ici une aventure unique telle que j’étais venu la chercher. Tout ça dans des conditions plus qu’idéales et c’est en partie grâce à toi, à ma famille, mes proches, mes amis. Mention spéciale pour ma chère mère qui, en nous élevant tel qu’elle l’a fait, nous aura permis de nous épanouir dans nos vies. À mon frère (qui va se marier l’an prochain #coeuraveclesmains) et à moi qui vit un projet spécial ici au Canada.

Fin de l’instant émotion, tu peux ranger tes mouchoirs 😉

Un regard différent

Être loin de « chez soi » (si cela veut encore dire quelques choses aujourd’hui) c’est aussi pouvoir avoir un regard différent sur sa vie. Personnellement, j’apporte aussi un regard différent sur moi-même.

Avec ce projet, j’ai conscience que mes proches me manquent mais en même temps, je n’ai pas envie de rentrer en France pour autant. Je me sens bien ici, je veux prendre le temps de savoir ce que je veux faire ici ou ailleurs avant d’entrevoir l’avenir.

Il y a quelques temps, j’imaginais un bel avenir avec femme, enfants et maison. Aujourd’hui, je m’imagine avec mon sac-à-dos parcourir des endroits qui me sont inconnus et découvrir des lieux/personnes pour en apprendre davantage sur ce monde et aussi sur moi-même. J’ai tellement appris sur les autres et sur moi pendant ces mois d’expatriation que j’en ai l’eau à la bouche d’en apprendre davantage.

On papote, on papote mais le temps passe…

En résumé, tout va très bien ici, je fais de belles rencontres et passe de très bons moments. J’essaie aussi de profiter de chaque instant.

Je ne sais pas jusqu’à quand cela va durer (la fin de l’été certainement… xD). Nous voilà à la porte du mois d’août et j’ai l’impression que je suis chez moi dans cette ville et ce pays. Pourtant, je les connais à peine…

Entre les festivités de l’été, le travail qui me plaît bien, les relations avec les gens ici, les discussions (#deeptalk) que j’ai, l’impression qui se dégage est que je me sens bien.

Reste à voir ce que cela donnera pour la suite, comme je le dis dans chaque article : on verra bien le mois prochain ce qu’il se passe :).

Passons aux choses plus sérieuses

Les petits comptes

Côté finances, ce mois de juillet a été marqué par une « rigueur » budgétaire plutôt fructueuse, en voici les résultats :

J’ai dépensé un total de 2500$ (4300$ en juin #Cheater) répartis de la façon suivante :

Hébergement = 0% c’est là où ça a bien marché ! J’avais payé le loyer du mois de Juillet lors de la signature du bail au mois de mai héhé
Transport = 5% (7% en juin)
Alimentation =32% (17% en juin #flemmedesgamelles #foodtrucks)
Divers/Sorties/Bières = 14% (11% en juin#labringuecontinue)
Équipement = 33% (31% en juin)

Avec un loyer en moins à payer pour ce mois, c’est plus facile. Je peux donc prendre mes marques avec le salaire à la quinzaine et être un peu plus prévoyant. Je vais voir avec les activités qu’on va faire en famille au mois d’août si j’arrive à garder le cap.

Ce qui suit…

Rien de vraiment fixé de ce côté-là. Pour le blog, je peux te dire qu’il va y avoir du nouveau contenu au mois d’août, des activités à Montréal et ses alentours, en solo, en famille ou entre amis ;). Concernant le travail, ça ne devrait pas trop bouger. Sur la vie en général, je souhaite que ça continue comme ça se passe depuis le début de ce beau projet.

Je compte bien profiter du moindre rayon de soleil (il en reste encore plein #staypositive) et du moindre moment ici. On s’en reparle bientôt 🙂

 

En petit bonus, quelques photos de couchés de soleil de ce mois de juillet prises depuis mon balcon :