Août : Vacances, retrouvailles et cétacés

Août : Vacances, retrouvailles et cétacés

31 août 2019 4 Par Alex

Nous voilà en août, autant te le dire tout de suite, le programme a été bien chargé ici à Montréal. Comme chaque mois, je vais tenter de te faire découvrir tout ce qui s’est passé ici et aussi les faits marquants de ces 30 derniers jours.

Commençons par le début

La famille

Dès le 3 août, c’est ma famille qui est venue me rejoindre ici au Canada ! C’est un gros évènement pour mon frère et moi d’avoir réussi à amener notre chère mère outre-atlantique. La fine équipe était donc composée de cette dernière, mon frère et sa compagne et future femme.

J’avais bien préparé leur arrivée On a essayé de faire du mieux possible dans mon humble appartement. Heureusement nous n’y avons pas passé tout notre temps car l’espace était restreint à 4 au lieu d’un (Surtout quand on fait des roulades…). J’avais par contre un peu anticipé leur venue avec des idées d’activités et de visites à effectuer ici et aux alentours de Montréal.

Le programme

C’était vraiment un plaisir de leur faire découvrir la ville dans laquelle je me suis installé il y a maintenant quelques mois. En tant qu’employé de Tourisme Montréal, je n’avais aucunes excuses et il m’appartenait de leur faire découvrir cette belle ville.

Arrivés le samedi 3 en fin de journée j’ai d’abord tenu à leur faire déguster une petite bière artisanale au bar « Le Pamplemousse » à deux pas de chez moi.

Dès le lendemain, je leur ai fait découvrir l’un des marchés emblématique de Montréal : Le Marché Jean-Talon. Nous avons continué les incontournables en allant déguster une merveilleuse poutine à La Banquise. Ils ont ensuite pu visiter le vieux-port de Montréal ainsi que la vieille-ville.

Dès le lundi je les motivais pour aller se dégourdir un peu dans la salle de sport de mon immeuble. Il était important de leur montrer que, de ce côté là, j’avais pleine maîtrise de mon sujet.

Sport niveau « Irino »

Vu qu’on était échauffés, on a enchaîné avec l’observatoire du Mont-Royal. Certains diront que c’était facile, d’autres n’auront pas le même avis (va savoir pourquoi…)

On a failli perdre Angela d’entrée…

On a cru perdre notre chère mère dès la deuxième journée à Montréal. Elle a bien tenu le coup, en échange de quelques sucreries pour compenser les efforts.

En redescendant, on a récupéré un petit lunch chez O’Claf (Rue Drummond) pour aller ensuite déguster ça au Square Dorchester, petit parc en plein centre-ville. D’ici, ça m’a permis de leur faire découvrir le quartier dans lequel je travaille quotidiennement et à quel point c’est agréable :).

On a continué notre tournée par la vue panoramique de la terrasse aux Enfants Terribles. Effet 2 en 1 assuré : avoir une chouette vue sur la ville pour quelques pièces. Alors que l’observatoire (un étage au dessus) coûte 20$ à l’entrée (héhé).

Pour clore cette journée active et chaude, on est rentrés pour aller se la couler douce à la piscine de mon immeuble 😉 –> programme réussi !

Les globe-trottoir ont la bougeotte

Comme prévu initialement, les globe-trottoir ont quitté Montréal en direction de Toronto et continué leur première visite du Canada. On s’est donc retrouvé avec ma mère a qui j’ai continué de faire découvrir cette belle ville qu’est Montréal.

J’en ai profité pour lui faire voir mon marché préféré : Atwater. On a profité de cette belle météo pour y acheter des fruits frais et quelques victuailles pour nos prochains repas. Une fois l’estomac rempli on s’est promenés sur la rue Sainte-Catherine pour rejoindre « Le Village« , le quartier LGBT de Montréal. C’est assez emblématique, j’y ai passé mon premier mois quand je suis arrivé à Montréal, je comptais donc faire découvrir ce quartier à ma mère. En plus, ça m’a aussi permis de lui faire goûter aux crèmes glacées trempées de La Diperie (autre institution de Montréal).

En rentrant, on est repassés par le vieux-port, le quai de l’horloge, la Basilique Notre-Dame de Montréal.

Le lundi soir, on était déjà à presque 30km de marche à travers la ville.

J’ai laissé ma mère se reposer le soir pendant que j’aillais au PoutineFest sur le vieux-port, histoire de garder le rythme.

Voici les photos des premiers jours à Montréal :

Direction New-York

Le jeudi on a pris une voiture sur Turo et la route en direction de New-York. Après 6heures de route et un passage incertain à la frontière Canada -> US, on a posé nos sacs à Harlem où on était logés gracieusement par une connaissance. Le soir-même on est allés visiter TimeSquare et Broadway et là on a dit un seul mot : Wahou !

C’était vraiment impressionnant autant pour elle que pour moi.

Une journée de route et des lumières pleins les yeux, on est rentrés se reposer avant une journée bien chargée prévue pour le lendemain.

Visite de la ville

Autant te dire que les choses à voir à New-York ne manquent pas et nous avons dû être efficaces pour s’en tenir à notre « planning » de visite. Ayant acheté le city-pass donnant accès à plusieurs attractions touristiques phares de la ville, on a pu visiter : La statue de la Liberté, l’Empire State Building et le Rockfeller Center (Top of The Rock). J’avais été aimablement conseillé pour découvrir des endroits typiques de la ville comme : Joe’s Pizza, la High Line, le pont de Brooklyn, Central Park.

Effectuer toutes ces visites/découvertes en une journée et demie a été assez éprouvant mais il fallait être efficace. Pour moi, je pense que ce qui a été le plus marquant a été la Statue de la Liberté et la découverte de l’histoire de cet endroit emblématique de New-York et plus largement des États-Unis. La connexion avec l’histoire entre la France et les US y est très forte et on a tous les deux été bien émus par tout ça.

La découverte de cette ville a été une super expérience que j’ai pu partager avec ma mère car ni elle ni moi ne connaissions cette ville et ce pays autrement que par le cinéma ou la TV. J’espère qu’elle pourra en garder un souvenir mémorable et repenser à ce que nous avons vu/vécu ici :).

Voici les quelques photos prises à New-York :

Retour dans la belle province

Le retour a été plutôt spécial pour moi, car j’avais vraiment l’impression de rentrer « chez moi » en revenant à Montréal. Nous avons profité du retour pour reprendre une alimentation « normale » et le court de la vie paisible.

Nous avons aussi assisté au retour des Globe-Trottoir sur Montréal et passé une soirée ensemble le dimanche pour marquer la fin de leur première semaine ici. Cette soirée nous a permis de débriefer de nos visites respectives et de nous reposer avant la suite des évènements.

Deuxième semaine en terre québecoise

La suite des visites s’est passée plus à l’Est pour nous 4 avec la visite de Québec et de la baie de Tadoussac.

Québec-ville

Comment aller à Québec sans aller voir mon hôte favoris ? En cette saison de « fort-achalandage », nous avons quand même pu avoir trois chambres (dont 1 studio pour moi :p) à un tarif intéressant. La visite de la ville de Québec a été assez rapide mais bien active tout de même. Vielle-ville, château Champlain, Vieux Champlain et les plaines d’Abraham ont composé le programme de l’après-midi passée à Québec.

La dégustation de bonnes bières artisanales s’est faite au Korrigane où on a pu apprécié l’accueil et le service à la québecoise. Après un retour au « Couette & Café » pour se rafraîchir, nous sommes partis dans le quartier Saint-Roch avec les Globe-Trottoir pour y trouver, par hasard (sisi !), un bar-à-jeux hyper sympa. Au programme petit repas, bières et confection virtuelle de sushis pour terminer cette bonne journée.

Les photos sont par ici :

Les baleines !

On avait prévu d’aller voir les baleines en bateau depuis la Baie-Sainte-Catherine, ce qu’on a fait le jour suivant de notre arrivée à Québec. Levés de bonne heure et de bonnes humeur nous sommes arrivés assez tôt au quai d’embarquement pour pouvoir enfiler nos tenues de marins (voir photos).

J’avais déjà fait ce type d’expédition il y a 3 ans, mais cette fois, en famille, on s’est régalé. On a eu droit à un balai de queue de baleine avec quelques rencontres imprévues et plus proches qu’espérées. On a passé presque 3 heures sur « la mer » à la poursuite de ces mammifères hors-normes. Les Globe-Trottoir, ma mère et moi-même avons passé un super moment avant de reprendre la route pour Montréal.

Quelques photos :

Fin de séjour et émotions

La fin de ce séjour familial a été un peu plus calme que le début. Eh oui ! on avait bien œuvré au début avec les visites, on a pu profiter du quartier des spectacles et de ce qu’il avait à nous proposer.

On a aussi célébrer leur séjour avec quelques amis chez moi les jeudi et vendredi soir avant leur départ (voir photos).

 

Retrouver sa famille dans son nouveau chez soi

J’ai profité du passage de ma famille pour leur dire que j’ai été ravi de les recevoir, ici à Montréal.

J’espère que tu l’as compris à travers cet article, c’était important pour moi de leur montrer que j’ai réussi à m’installer ici dans un pays que je ne connaissais pas et dans une ville dans laquelle je peux profiter à fond de la vie. Leur venue m’a fait aussi énormément de bien et leur retour en France m’a aussi montré qu’ils vont me manquer dans cette nouvelle vie que j’ai choisi d’entamer ici.

Autant te dire que leur départ à été émouvant, je crois bien que pour ma mère aussi…

J’espère qu’ils retiendront que tout va bien ici et que je suis heureux ici car c’est vraiment le cas. Je tiens aussi à les remercier d’avoir fait l’effort de traverser l’Atlantique pour venir me voir et me suivre dans les visites que je leur ai fait faire. J’ai tenté de leur faire découvrir le cadre dans lequel j’évolue ici et je pense avoir réussi à leur montrer que la vie y est bien agréable.

D’ailleurs, pour tout te dire, j’écris ces quelques lignes depuis le Parc Lafontaine ou il est très plaisant de passer du temps. Tout ceci au milieu des Barbecues improvisés et des écureuils

La surprise du mois

Je sais que tu l’attendais, voici la surprise de ce mois d’Août. En plus de les avoir accueillis, j’ai pu leur poser quelques questions sur leur passage au Canada et d’autres sujets.

En exclusivité, une interview des globe-trottoirs !

Voilà les questions posées et leurs réponses :

1- Qu’est ce qui vous a le plus marqué à votre arrivée ?

Julien : « A Montréal c’est clairement ce mélange de modes de vie et les looks un peu plus excentriques qui semblent mieux acceptés que chez nous. Sur Toronto, on se sentait clairement dans une grande ville américaine. Une ambiance beaucoup moins “latine” et plus “business” à fond. »

Marghe :
« pour ma part il y aussi le côté “social”; que ce soit en termes d’infrastructures ou de divertissements (comme les bars, restaus…) tout semble fait pour le bien être des habitants ! »

2- Avez-vous trouvé des différences dans le mode de vie ici ?

Julien : « En tant que touristes, on était clairement pas assez proche des gens pour comprendre leur mode de vie. Pour autant, sur Montréal, on a senti une tranquilité à tous les niveaux : pas (trop) de problème de sécurité, une ambiance festive et une qualité de vie qu’on ne semble pas trouver chez nous en plus du dynamisme du marché du travail. »

Marghe :
« j’ai l’impression que tout le monde est plus “à la cool”, surtout à Montréal. Moins de stress, moins de pression, c’était peut-être l’effet estival aussi ! »

3- Avez-vous apprécié ce que vous avez vu de Montréal pendant ces quelques jours de visites ?

Julien : Oui beaucoup, même si on reste globalement sur “notre faim” au niveau culturel. A l’exception d’Ottawa, pas de grands et beaux musées. On n’a malheureusement pas eu le temps non plus de passer dans les parcs nationaux qui semblent évidemment être la fierté du Canada. Ce que l’on a vu de Montréal nous a paru effectivement très sympa. On a du mal par contre à se projeter sur comment survivre avec l’hiver la bas 😀

Marghe :
Montréal m’a semblé être une ville très jeune et dynamique. J’ai pour ma part beaucoup aimé la vieille ville et le port, c’est des endroits avec beaucoup de charme !

4- Que pensez-vous de mon installation ici ?

Julien : « Cette question est un peu chelou ! Mais perso je pense que tu as fais le bon choix en optant pour un appart en centre-ville et sans coloc. Ca te permet de faire les choses que tu souhaites à ton rythme et pouvoir rentrer chez toi facilement pour te reposer. L’appart est sympa également en lui-même et le fait d’avoir une chambre fait “mec installé”. »

Marghe : « je pense que c’était un bon choix aussi de commencer par Montréal. Ca me paraît plus “facile” dans un premier temps de commencer la vie d’expat’ ici, surtout au niveau professionnel, le temps de se construire un petit réseau et de prendre ses marques. »

5- En tant que Globe-Trottoir mondialement connus, quels conseils pourriez-vous me donner pour ma vie d’expatrié

Julien : « On était pas tout à fait expatrié donc c’est toi qui devra nous donner des conseils !
Sinon, toujours être curieux et ouvert à la nouveauté et à la prise de risques ! »

Marghe : « profite d’être installé pour découvrir un maximum du Canada et des alentours ! Même si les distances sont assez longues, tu as le temps de visiter à ton rythme, n’hésite pas 🙂 »

6- Que me manque-t-il pour que mon expérience soit parfaite d’après vous ?

Julien : « UNE ZOUZE !!! »

Marghe : « un appartement avec une chambre d’amis pour quand on va revenir !!! Bon et je suis pas fermée à l’idée d’une belle-soeur canadienne ! »

7- Vous le savez je prépare un voyage en AM du Sud pour la fin 2020-début 2021, quelles sont les clés pour un voyage en Amérique du Sud réussi ?

Julien : Parler espagnol, être curieux et avoir envie de découvrir la culture locale (temples, vie locale, musées, vie de la rue…) c’est vraiment une autre culture, beaucoup plus passionnée et ouverte. On y a senti une proximité avec les gens qu’on a trouvé nulle part ailleurs. »

Marghe : « N’hésite pas à partager des airbnbs chez les habitants en Amérique latine ! ça se fait beaucoup et les gens sont (la plupart du temps) hyper ouverts et accueillants. N’aie pas peur aussi de tester les bus de nuit : même si 20 heures de bus c’est long, c’est vraiment pas cher et finalement pas si inconfortable ! »

8- Comment passe-t-on le cap d’un blog comme LDOTM à un repère de backpackers comme Globe-trottoir ?

Julien : « Avec les dédiboobs ! Sinon, je ne suis pas sur qu’on soit devenu le repère de quoi que ce soit. Je trouve le concept de ton blog excellent. Ce qui fait la diff, ce sont la récurrence et les éventuelles rencontres que tu feras avec d’autres bloggeurs. Après, ton blog n’est pas tellement orienté backpacker car il relate essentiellement ton installation et pas tes voyages (à part sur le tout début). C’est donc plutôt une aide à l’installation réussie au canada ! »

Marghe : « Commence déjà par ne pas arrêter ton blog en plein milieu, bizarrement ça aide ! Après tâter un peu de la vidéo c’est toujours apprécié aussi 🙂 »

Un petit mot pour la fin ?

« Merci de nous avoir accueillis et baladés ! On a hâte de lire tes aventures en version -40° histoire de rigoler un peu sous notre plaid 😉 <3″

Merci à eux pour leur réponses pleines d’instructions ! pour rappel vous pouvez retrouver les aventures passées par les globe-trottoir directement sur leur blog –> globe-trottoir.fr/

Fin-août

Une fois l’émotion d’une nouvelle séparation avec ma famille passée, j’ai repris mon rythme de vie.

La deuxième partie de ce mois a été bien animée avec des nouvelles surtout du côté professionnel avec une grosse annonce.

Changement de casquette

Si tu es attentif, tu sais déjà que je suis consultant informatique pour une entreprise basée ici à Montréal. En tant que consultant, j’interviens auprès d’un client qui n’est autre que Tourisme Montréal.

Une opportunité s’est ouverte avec le départ de mon manager chez le client…

J’ai donc choisi de postuler à ce poste en tant que Responsable des Technologies de l’Information et j’ai même signé l’offre finale (Tout s’est passé très vite…).

Analyse rapide

Si je prends un peu de recul par rapport à ce qu’il s’est passé, je dois te dire que tout est allé très vite. À peine rentré de vacances, les discussions ont commencé autour de ce poste qui allait être vacant. J’avais prévu de « tenir la baraque » en attendant qu’un remplaçant soit trouvé/nommé/embauché. Sauf que quelques jours ont suffi pour que je consulte la fiche de ce poste en question.

À la lecture de ce fameux descriptif, je me suis surpris à me projeter dans ce poste et me dire que la situation me semblait bien intéressante. Quelques jours plus tard j’ai postulé et même signé pour ensuite démissionner de mon poste de consultant.

Durant mon parcours professionnel (ceux avec qui j’ai travaillé pourront en témoigner), j’ai toujours fait en sorte de ne jamais me fermer de portes et de toujours rester ouvert et à l’écoute. C’est ce que j’ai fais ici… Le fait que tout soit aller plus vite viens aussi du fait que les démarches ici ne sont pas si lourdes qu’en France (ex : j’aurai pu démissionner par un simple mail 😮 ).

Je vais donc devenir le Responsable des TI chez Tourisme Montréal et j’en suis très fier. Je suis surtout fier de ce que j’ai ces derniers mois et content de voir ces résultats au bout de quelques mois seulement. j’ai bien l’intention de donner le meilleur de moi-même pour accomplir mes futures missions.

La date officielle de prise de mes fonctions est fixée au 17 septembre.

Fin

Pour finir cette article, je ne ferai pas de compte car c’est parti un peu dans tous les sens pendant ce mois avec la venue de la petite famille. En plus, je n’ai même pas fait de suivi de celles-ci donc j’ai aucune idée précise de ce que j’ai dépensé pendant ce mois…

Pour le mois prochain, je devrai pouvoir te parler de la fin de l’été qui s’en vient #tristesseinfinie.

Pour me réjouir, j’espère pouvoir te dire que j’aurai commandé mes billets d’avion pour rentrer pendant les fêtes en France.

En attendant, je te fais une bise avec une mention spéciale à mon cher oncle, Alain ;), qui a franchi un cap il y a quelques jours #coeuraveclesmains)

P.S : Un jeu de recherche d’indices est en cours sur la page Facebook LDOTM 😉